Jun 3, 2016

Manger japonais à Paris | l'Umami matcha café


Un café entièrement consacré au matcha, c'est une très bonne idée qui manquait à Paris. Le matcha latte est une des premières boissons que j'achète lorsque j'arrive au Japon, c'est une sorte de rituel. Je fonce dans le premier Starbucks que je trouve, j'en prends un immense. Puis je file dans un konbini pour essayer d'en trouver un autre. Tout au long de mon voyage, si un matcha latte apparaît sur une carte, je le commande. Toujours ! J'en fais aussi à la maison. Je teste différentes recettes, différentes façons de sucrer et finalement le matcha latte que je bois chez moi n'a plus grand chose à voir avec celui que j'aime tant retrouver au Japon, sûrement à cause des différents miels que j'essaie pour sucrer.

Je suis ravie de pouvoir en profiter aussi à Paris, dans un joli café et de découvrir de nouvelles combinaisons gourmandes à base de cet ingrédient super magique qu'est le matcha.


La carte
Les boissons proposées sont très nombreuses : à base de matcha, de thés japonais (bio) mais aussi de café ou de smoothies pour ceux qui ne seraient pas très emballés par le matcha. Glacé, chaud, au chocolat blanc ou traditionnel, le matcha se boit sous toutes ses formes.
J'ai pu goûter le matcha latte frappé - délicieux - et le matcha latte chaud. J'ai été surprise de la différence entre les deux. Le frappé est servi sucré, alors que le chaud est servi nature. A nous de le sucrer. Comme j'avais bu le matcha latte frappé en premier, je ne m'attendais pas du tout à cette absence de sucre dans le chaud. Une fois sucré, il était délicieux.

Si les boissons sont légion, on peut également déjeuner ou goûter à l'Umami matcha café. La carte n'est pas très étoffée mais ce n'est pas utile. Un plat du jour est proposé en plus des trois présents sur la carte.
J'ai choisi des chasoba : nouilles de sarrasin au matcha froides, oeuf parfait bio, maïs baby, sucrine, framboises, sauce tsuyu. Un vrai régal, végétarien qui plus est ! Je n'ai pas pu résister non plus au tofu maison accompagné de tomates cerises, granny smith et sauce au sésame noir. Miam ! Il faut que j'apprenne à faire ce genre de sauce et à fabriquer mon propre tofu un jour !
J'ai également eu l'occasion de revenir un autre jour pour le goûter. Le matchamisu est une pure merveille, et la glace au sésame noir (mon péché mignon) est tout aussi délicieuse. Des brioches au matcha sont également proposées, je n'ai pas résisté non plus, j'en ai dégusté une. Je crois qu'elles sont faites par la boulangerie Maison Landemaine, une très très bonne boulangerie de Paris.


Vous avez pu le constater, j'ai littéralement pillé la carte et je n'ai pas été déçue (sauf peut-être un peu par l'absence de sucre dans le matcha latte chaud qui m'a surprise, mais ce n'était vraiment pas grave).


L'ambiance
Tester l'Umami matcha café fut aussi l'occasion de rencontrer l'adorable Camille, du blog Les carnets de Camille. Nous avons déjeuné ensemble et j'ai passé un délicieux moment en sa compagnie à parler de tout et de rien comme si nous nous connaissions depuis longtemps, et aussi du Japon et de toutes ces petites choses qu'on ne retrouve que là bas et qui nous font rêver !
Le soleil était de la partie et l'endroit était parfait pour accueillir sa lumière et sa chaleur. De grandes baies vitrées, ouvertes sur l'extérieur, dans une rue calme à 2 pas de la station République. La rue en elle même n'a rien de spécial mais justement, elle est très calme et confère au café une sorte d'intimité sereine et joyeuse.
La décoration du lieu est très réussie : claire, simple et efficace. Le bois et les teintes claires rendent le café très douillet. On s'y sent bien.
Le service est très agréable, tout le monde y est souriant et disponible. Cela me donne encore plus envie de revenir !


J'y suis retournée avec Axel, en amoureux, un jour de pluie pour le goûter. Lui qui n'aime ni le matcha, ni le thé, ni le café a tout de même apprécié la sortie grâce à la glace au sésame noir ! Même sous la pluie, le café, toujours ouvert sur la rue, reste agréable.

Les prix
A vouloir tout goûter, l'addition monte vite mais ce que l'on peut déguster en vaut la peine. Les prix sont dans la moyenne parisienne.

Sur la droite du café, on trouve un espace épicerie fine. J'y ai également craqué pour quelques denrées, ai dû me retenir de ne pas en acheter plus. On y trouve toutes sortes de sauces et de miso atypiques que je n'avais encore jamais vu ailleurs à Paris. Une vraie sélection de choix ! Mais aussi des bols faits par une céramiste indépendante. Je n'ai pas réussi à avoir beaucoup d'informations à ce sujet auprès du personnel mais ce partenariat m'intéresse beaucoup. Si quelqu'un a des détails, j'en serais ravie.


Note

J'aime cet endroit, je m'y sens bien et je risque de m'y rendre assez souvent. Très agréable pour papoter en amoureux ou entre amis, ce café donne le sourire et est terriblement bien placé. République n'est pas loin du Marais, mon quartier de cœur.

Umami matcha café
22, rue Béranger 75011 Paris
Ouvert du Mardi au Vendredi de 9h à 19h et le samedi de 10h à 19h.
Fermé le Dimanche et le Lundi.
Métro : République ou Temple
Site internet
Page Facebook


Vous aimerez peut-être

4 comments:

  1. Un endroit que j'ai découvert grâce à toi ! ^^ Pas encore testé, il faut que j'y passe à l'occasion ! :D Moi je pense plutôt partir sur le sucré (bizarrement xD)
    C'est bien d'avoir de plus en plus d’adresses japonaises à Paris :D

    ReplyDelete
  2. J'y suis allée sur tes conseils et je n'ai pas été déçue ! Merci pour l'adresse c'était vraiment top. Le cookie au matcha est délicieux aussi, si tu ne l'as pas déjà goûté.

    ReplyDelete
  3. Matcha *o* <3 !
    Ca m'a l'air vraiment sympa comme endroit. Bon pas étonnant, comme Alicia je suis d'autant plus attiré par le côté sucré (Gourmandise, tu me perdras) :).
    Je vais la noter dans mon petit calepin, et voir si je peux y aller durant l'été.

    ReplyDelete
  4. J'adore cet endroit! D'ailleurs, j'y retourne demain :)

    ReplyDelete

Copyright Eugénie Rossi. Powered by Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.